Saturday 27th of May 2017

Last publications

Vinaora Nivo SliderVinaora Nivo SliderVinaora Nivo SliderVinaora Nivo Slider
Enquête sur l’éducation sexuelle en milieu scolaire
Rapport National sur l'Etat de la Population 2014
Projections Démographiques
Brochure Journée Mondiale de la Population 2015
Celebration of the 130th edition International Workers Day
1st may 2016
International Women's Day 2016
Celebration of the 31st edition of the International Women's Day
Launching of the 4th General Population and Housing Census

This is the crux of a decree signed by the President of the Republic on 15 September 2015.

Dix ans, c’est la période écoulée entre le dénombrement du 3ème Recensement Général de la...

Read more...

News

Population en chiffre

L’effectif de la population du Cameroun au 1er janvier 2010 s’élève à 19 406 100 habitants. Ce chiffre s’appuie sur l’analyse des tendances démographiques observées à partir des recensements de 1976, 1987 et 2005.
En 1976, le Cameroun comptait 7 663 246 habitants ; en 1987, la population était de 10 493 655 habitants. En 2005, les résultats définitifs du 3ème RGPH indiquaient 17 463 836 habitants. Cette évolution démographique confirme le maintien d’un fort potentiel humain dans le pays,  avec un taux annuel moyen de croissance démographique évalué à 2,8% au cours de la période 1987-2005 et à 2,6% entre 2005-2010.  
En se fondant sur les tendances démographiques ainsi dégagées de 1976 à 2005, il est possible de retracer année par année, les effectifs passés et projetés de la population du Cameroun.

Cameroun

Selon les régions, l’on observe des variations relativement importantes de la structure par sexe de la population. Les rapports de masculinité de 2010 indiquent que les régions du Centre, du Sud et du Sud-Ouest comptent plus d’hommes que de femmes.
Par contre, les femmes sont plus nombreuses dans les régions de l’Adamaoua, de l’Extrême-Nord, du Nord, du Nord-Ouest et de l’Ouest. Un quasi équilibre s’observe dans les régions du Littoral et de l’Est. Les variations régionales de la structure par sexe de la population sont à mettre en rapport avec les effets sélectifs des migrations internes qui affectent, de façon différentielle, les hommes et les femmes vivant dans une région donnée.
En fonction de l’importance numérique de l’effectif de leur population, les régions du Cameroun peuvent être classées en 3 catégories :

  • Première catégorie : les régions les plus peuplées  avec plus de 2 millions d’habitants ; ce sont les régions du Centre (3 525 664 habitants), de l’Extrême-Nord (3 480 414 habitants), du Littoral (2 865 795  habitants) et du Nord (2 050 229 habitants).
  • Deuxième catégorie : les régions dont l’effectif de la population se situe entre 1 et 2 millions d’habitants : ce sont les régions du Nord-Ouest (1 804 695 habitants), de l’Ouest (1 785 285 habitants), du Sud-Ouest (1 384 286 habitants) et de l’Adamaoua (1 015 622 habitants).
  • Troisième catégorie : les régions ayant moins d’un million d’habitants : ce sont les régions de l’Est (801 968 habitants) et du Sud (692 142 habitants).

Région

Population

Pourcentage de la population totale

Superficie

Densité de population (habitants/km²)

Masculin

Féminin

Totale

Valeur (km2)

%

Adamaoua

500 901

514 721

1 015 622

5,2

63 701

13,7

15,9

Centre

1 770 628

1 755 036

3 525 664

18,2

68 953

14,8

51,1

Est

400 542

401 426

801 968

4,1

109 002

23,4

7,4

Extrême-Nord

1 722 189

1 758 225

3 480 414

17,9

34 263

7,4

101,6

Littoral

1 433 925

1 431 870

2 865 795

14,8

20 248

4,3

141,5

Nord

1 016 557

1 033 672

2 050 229

10,6

66 090

14,2

31,0

Nord-Ouest

862 269

942 426

1 804 695

9,3

17 300

3,7

104,3

Ouest

839 225

946 060

1 785 285

9,2

13 892

3,0

128,5

Sud

352 879

339 263

692 142

3,6

47 191

10,1

14,7

Sud-Ouest

700 109

684 177

1 384 286

7,1

25 410

5,4

54,5

Cameroun

9 599 224

9 806 876

19 406 100

100

466 050

100

41,6

Adamaoua

Répartition de la population résidant dans la région de l’ADAMAOUA par Département et par Arrondissement/District, selon le sexe

Centre

Répartition de la population résidant dans la région du Centre par Département et par Arrondissement/District, selon le sexe

Est

Répartition de la population résidant dans la région de l'Est par Département et par Arrondissement/District, selon le sexe

Extrême-Nord

Répartition de la population résidant dans la région de l'extrême Nord par Département et par Arrondissement/District, selon le sexe

Littoral

Répartition de la population résidant dans la région du Littoral par Département et par Arrondissement/District, selon le sexe

Nord

Répartition de la population résidant dans la région du Nord par Département et par Arrondissement/District, selon le sexe

Nord-Ouest

Répartition de la population résidant dans la région du Nord-Ouest par Département et par Arrondissement/District, selon le sexe

Ouest

Répartition de la population résidant dans la région de l'Ouest par Département et par Arrondissement/District, selon le sexe

Sud

Répartition de la population résidant dans la région du Sud par Département et par Arrondissement/District, selon le sexe

Sud-Ouest

Répartition de la population résidant dans la région du Sud-Ouest par Département et par Arrondissement/District, selon le sexe
Répartition régionale de la population du Cameroun en 2010 par sexe

Thèmes d’analyse

L’amélioration de la qualité de la vie, qui est la finalité de toute politique de développement et de réduction de la pauvreté, suppose avant toute chose que les besoins sociaux essentiels de la population soient correctement identifiés et évalués. Cette évaluation-diagnostic nécessite de toute évidence, une connaissance adéquate des caractéristiques démographiques et socio-économiques actuelles de la population et de leur évolution future. Ainsi, le questionnaire administré aux ménages ordinaires lors du 3ème RGPH, opération statistique d’envergure nationale inscrit dans le Programme Statistique Minimum (PSM) adopté pour la période 2003-2006, a été conçu en 2003 pour permettre l’obtention des principaux indicateurs et le développement des analyses thématiques requis pour le suivi de la mise en œuvre du Document de Stratégie de Réduction de la Pauvreté (DSRP) adopté en avril 2003 et des progrès réalisés vers l’atteinte des Objectifs du Millénaire pour le  Développement (OMD).

L’état de la population d’un pays est l’analyse descriptive des données relatives à l’effectif et à la composition de la population de ce pays selon les principales variables démographiques, sociales et culturelles qui caractérisent un individu. Parmi toute la gamme des variables  démographiques individuelles de l’état de la population, il y a au moins quatre qui en constituent les pièces maîtresses : (i) l’effectif de la population, (ii) la répartition géographique de la population, (iii) la répartition de la population selon le milieu de résidence (urbain/rural) et (iv) la composition de la population selon le sexe et l’âge. Les variables sociales et culturelles qui caractérisent l’état de la population se réfèrent à la composition de la population selon : (i) l’état matrimonial, (ii) la nationalité et (iii) la religion. En se proposant de développer le thème d’analyse n°1 : « Etat et structures de la population », le BUCREP envisage de fournir au Gouvernement, aux partenaires au développement, à la communauté nationale et internationale et aux ONGs, les analyses quantitatives les plus détaillées possibles et les indicateurs qui s’y rapportent, concernant l’état de la population du Cameroun.  Toutes ces données sont nécessaires pour le calcul des différents indicateurs relatifs au suivi des OMD 1, OMD 2, OMD 3, OMD 4, OMD 5, OMD 6, OMD 7 et OMD 8.

A partir des résultats définitifs du 3èmeRGPH, l’étude quantitative des caractéristiques sociales et économiques de la population sera réalisée à travers les deux thèmes d’analyse ci-après : (i) « Scolarisation, Instruction, Alphabétisation » et (ii) « Activités économiques de la population ».2.1.- Scolarisation, Instruction, Alphabétisation

Scolariser tous les enfants d’âge scolaire est l’un des objectifs poursuivis par l’Etat camerounais. Le BUCREP envisage, à travers le développement du thème d’analyse n°2 : « Scolarisation, Instruction, Alphabétisation », de fournir au Gouvernement des analyses relatives d’une part, à l’état de la scolarisation actuelle des enfants et des jeunes et aux progrès réalisés dans ce domaine depuis quelques décennies et d’autre part, au bilan de l’alphabétisation des adultes en référence au suivi des progrès accomplis vers l’atteinte des OMD 2 et OMD 3. L’alphabétisation se réfère aussi bien aux deux  langues officielles du pays qu’aux langues nationales.2.2. - Activités économiques de la population

A travers le développement du thème d’analyse n°3 : «  Activités économiques de la population » à partir des résultats du 3ème RGPH, le BUCREP vise à fournir au Gouvernement et à la communauté nationale et internationale, des indications très larges relatives à la situation du marché du travail telle qu’elle est vécue par les populations en âge de travailler. Cette analyse comprendra aussi bien l’analyse de la demande d’activité, vue sous l’angle des caractéristiques de la population active que celle de l’offre d’activité satisfaite par le secteur productif national à partir des caractéristiques des activités économiques exercées par la  population active occupée. Précisément, en ce qui concerne les activités économiques exercées par la population active occupée, il sera fait une analyse descriptive de leurs caractéristiques économiques (moderne, précaire, traditionnelle, artisanale, statut, etc.). L’analyse mettra aussi un accent particulier sur le chômage qui exprime la demande d’activité non satisfaite par le secteur productif national. De même, seront aussi étudiées, les caractéristiques de la population inactive. Le développement de ce thème vise les OMD 1, OMD 3 et OMD 8.

L’étude de la « Dynamique de la population » dans le cadre du 3ème RGPH se réfère à celle des composantes du mouvement général de la population. L’amélioration de la connaissance des caractéristiques actuelles des composantes du mouvement général de la population permet en effet de mieux faire face aux principaux défis démographiques actuels que sont : fécondité élevée et précoce, mortalité infantile et mortalité maternelle élevées et urbanisation galopante du fait des migrations internes de type « rural-urbain » très intenses. Ainsi le BUCREP envisage dans ce cadre, de développer à partir des données du 3è RGPH, les quatre thèmes suivants : (i) Etat matrimonial et Nuptialité, (ii) Natalité et Fécondité, (iii) Mortalité et (iv) Mouvements migratoires. Les aspects de la dynamique de la population qui se réfèrent à l’accroissement de la population seront plutôt développés dans le cadre de la synthèse des principaux résultats du 3è RGPH et de l’élaboration des projections démographiques.3.1. - Etat matrimonial et Nuptialité

Dans toutes les sociétés, la famille trouve son origine dans le « mariage » car la fécondité se réalise le plus souvent dans le cadre d’unions plus ou moins stables entre individus de sexe opposé. Ainsi, l’analyse de la structure de la population selon l’état matrimonial et celle de la nuptialité sont essentielles, en régime de fécondité quasi naturelle, pour expliquer le niveau encore élevé de l’intensité de la fécondité (ISF), lequel détermine en très grande partie l’ampleur de la croissance naturelle de la population.  De plus, les mariages précoces qui sont assez fréquents au Cameroun, constituent un facteur de risque important pour la vie de la jeune mère et pour son épanouissement social. A travers le thème d’analyse n°6 : « Etat matrimonial et Nuptialité », le BUCREP envisage de fournir aux décideurs des données leur permettant de comprendre la structure de la population adulte selon l’état  matrimonial et l’ampleur des différentes formes d’union et formes de rupture d’unions, les caractéristiques des mariages d’adolescentes et de mesurer l’ampleur des mariages précoces. Les indicateurs qui seront calculés ainsi que les analyses développées vont  contribuer à éclairer les voies vers l’atteinte des OMD 1, OMD 2,  OMD 3 et OMD 6.3.2. - Natalité et Fécondité

L’amélioration de la connaissance des caractéristiques de la natalité et de la fécondité dans le pays permet de mieux faire face au principal défi démographique actuel, à savoir la persistance d’un taux de croissance démographique encore élevé et d’une mortalité (infantile, juvénile et maternelle) encore élevée et associée à l’existence des comportements procréateurs à risque : grossesses non désirées, avortements clandestins, maternités précoces, maternités tardives et intenses, etc. Les analyses qui seront développées dans le cadre du thème d’analyse n°7 : « Natalité et Fécondité » à partir des résultats du 3ème RGPH vont  permettre de satisfaire l’essentiel des besoins en informations désagrégées sur les caractéristiques  essentielles de la natalité et de la fécondité dans le pays.  Elles contribueront ainsi  à comprendre les modalités de réalisation des progrès accomplis vers l’atteinte des OMD 1, OMD 4 et OMD 5.3.3. - Mortalité

A travers le thème d’analyse n°8 : « Mortalité », le BUCREP se propose de décrire le niveau et la structure de la mortalité selon le sexe et l’âge. Ainsi, il sera possible de disposer d’une table de mortalité désagrégée selon la région et le milieu de résidence qui donnera les diverses intensités de la mortalité à différents stades de la vie. Les différents indicateurs (taux de mortalité infantile et juvénile, taux brut de mortalité, espérance de vie à la naissance ou encore ratio de mortalité maternelle) qui vont être calculés, permettront de mesurer l’impact des progrès accomplis dans l’amélioration de la qualité de vie des populations résultant de l’amélioration du système sanitaire en général et des conditions sociales des populations en particulier. Ces indicateurs contribuent à éclairer les progrès accomplis vers  l’atteinte des OMD 1, OMD 4, OMD 5, OMD 6 et OMD 7.3.4. - Mouvements migratoires

L’urbanisation galopante, l’inégale répartition géographique de la population sur le territoire national  et l’exode rural qui résultent des mouvements migratoires (migrations internes et externes), sont des préoccupations majeures du Gouvernement. Le BUCREP se propose, à travers le développement du thème d’analyse n°9 : « Mouvements migratoires », de fournir au Gouvernement, à la communauté nationale et internationale, des analyses quantitatives sur le bilan des migrations au Cameroun et de leur impact sur la répartition géographique de la population et sur l’urbanisation galopante actuelle.  Cette analyse contribuera à éclairer les facteurs  démographiques qui interagissent sur les progrès  vers l’atteinte des OMD 1 et OMD 7.

Les données collectives sont toutes celles qui se rapportent aux ménages ordinaires au sein desquels vivent plus de 99% de la population. Le ménage ordinaire a été défini comme l’ensemble des personnes apparentées ou non qui : (i) reconnaissent l’autorité d’une même personne appelée « chef de ménage », (ii) mettent en  commun la totalité ou une partie de leurs ressources pour  subvenir à leurs besoins vitaux et (iii) vivent sous le même toit. Le concept de ménage ordinaire ainsi défini reste malgré tout très proche du concept de « famille » qui est un groupe social régi par trois caractéristiques les plus fréquemment observées : (i) la famille a son origine dans le mariage ; (ii) elle comprend : le mari, la ou les épouse (s) et les enfants nés dans leur union. Il est très courant aussi de concevoir la présence d’autres parents agglutinés à ce noyau  familial de base ; (iii) les membres d’une famille sont unis par des liens légaux et un réseau précis des droits et des obligations (sociaux, affectifs, économiques, solidarité, religieux, interdits sexuels, respect, crainte, etc.). Deux thèmes d’analyse seront consacrés aux données collectives : (i) « Caractéristiques des ménages ordinaires » et (ii) « Habitat et Cadre de vie des populations ».4.1. - Caractéristiques sociodémographiques des ménages ordinaires

Le développement du thème d’analyse n°4 : «  Caractéristiques sociodémographiques des ménages ordinaires » est essentiellement une analyse descriptive des caractéristiques propres au ménage ordinaire à savoir : taille du ménage, composition du ménage, caractéristiques socio-économiques et démographiques du chef de ménage (sexe, âge, statut socio-économique, état matrimonial, religion, niveau d’instruction, etc.) et une analyse différentielle des premières caractéristiques des ménages en fonction de celles du chef de ménage. A partir de la variable « Lien de parenté  dans le ménage », il sera constitué une variable permettant la description des ménages  selon la notion de « famille », car c’est au sein de la famille que certaines grandes décisions sont prises concernant la naissance des enfants, l’éducation des enfants, la santé maternelle y compris la planification familiale, le mariage, etc.. L’analyse de ce thème permet de comprendre le cadre de la réalisation des OMD 1, OMD 2, OMD 3, OMD 4, OMD 5, OMD 6 et OMD 7.4.2.- Caractéristiques de l’habitat et Cadre de vie des  populations

Les défis en matière d’habitat au Cameroun sont importants au regard des problèmes sociaux auxquels sont confrontés les populations pour accéder à des conditions de vie satisfaisantes, notamment pour se loger décemment et pour accéder aux services sociaux de base tels que : les soins de santé, l’approvisionnement en eau salubre, l’alimentation en électricité, l’évacuation des eaux usées ainsi que celle des ordures ménagères, etc. Le thème d’analyse n°5 : « caractéristiques de l’habitat et cadre de vie des populations » vise à décrire, aussi bien en milieu urbain qu’en milieu rural, les conditions de confort des habitations des populations à partir des caractéristiques physiques des logements et de certaines commodités du cadre de vie. L’analyse de ce thème permet de comprendre le cadre de la réalisation des OMD 1, OMD 2, OMD 3, OMD 4, OMD 5, OMD 6 et OMD 7.

Dans le cadre de la nouvelle approche des problèmes de développement impulsée depuis les années 80 par les Agences du Système des Nations Unies, la Communauté Internationale et les Institutions multilatérales du financement du développement (Banque Mondiale, BAD, BID), les gouvernements des pays en développement ont été vivement encouragés à mettre au point des programmes et plans d’actions qui visent à mieux protéger les groupes sociaux vulnérables contre les effets néfastes des crises économiques et de la pauvreté. Il s’agit précisément  d’améliorer la qualité des services sociaux de base et d’accroître leur accès à un plus grand nombre d’ayants droit, de renforcer la participation de tous les groupes sociaux au processus de développement. C’est donc à juste titre que le BUCREP a inscrit parmi les thèmes d’analyse prioritaires du 3ème RGPH, quatre thèmes d’analyse se rapportant à la situation socioéconomique des groupes sociaux vulnérables, à savoir : les enfants et les jeunes, les femmes, les personnes âgées et les personnes vivant avec un handicap.5.1.- Situation sociale et économique des enfants et des jeunes

En raison de leur plus grande vulnérabilité sociale, les enfants et les jeunes bénéficient en plus de tous les droits définis dans la Charte Universelle des Droits de l’Homme, des droits spécifiques qui ont été repris dans la Convention sur les Droits de l’Enfant (CDE) adoptée par les Nations Unies en 1989. Ces droits concernent quatre aspects principaux : (i) droit à la survie, (ii) droit au développement, (iii) droit à la protection contre les mauvais traitements et (iv) droit à la participation. A partir des résultats du 3è RGPH, le BUCREP se propose de développer le thème d’analyse n°10 : « Situation sociale et économique des enfants et des jeunes » pour éclairer le Gouvernement et la communauté nationale et internationale  sur l’état de la protection des enfants et des jeunes, au regard de leurs droits. Un accent particulier sera mis sur la protection familiale de l’enfant, sa scolarisation et sur la situation des enfants travailleurs. L’analyse de ce thème permet de comprendre les progrès accomplis dans la réalisation des OMD 1, OMD 2, OMD 3, OMD 4, OMD 5, OMD 6 et OMD 7.5.2.- Situation socioéconomique des femmes

Le thème d’analyse n°11 : « Situation socio économique des femmes » permettra d’éclairer le Gouvernement et la communauté nationale et internationale sur les avancées en matière de réduction des inégalités dont sont victimes les femmes : inégalités en matière d’éducation, de santé, d’emploi, d’accès à la propriété bâtie et de leadership économique et politique. Ainsi, il sera possible d’apprécier les défis qui restent à relever. Ce thème répond aux préoccupations des OMD 2, OMD 3, OMD 4, OMD 5 et OMD 6.5.3.-  Situation socioéconomique des personnes âgées

Les tendances démographiques passées et actuelles illustrées par les résultats des projections démographiques de l’ONU et des EDS-Cameroun, situent à environ 6%, le poids des personnes âgées dans le pays. Malgré cette relative stabilité du poids démographique des personnes âgées, il n’en demeure pas moins vrai que leur nombre ne cesse de s’accroître d’année en année, du fait de la persistance d’une forte croissance démographique que connaît le pays depuis plus de deux décennies (2,7% par an).  Cette situation engendre   nécessairement une augmentation des besoins des personnes âgées en termes de protection sociale, auxquels le Gouvernement et la communauté nationale et internationale doivent répondre efficacement. C’est à ce titre que le Gouvernement a créé au sein du Ministère des Affaires Sociales (MINAS), une sous-direction chargée des questions relatives à la protection des personnes âgées. En se proposant de développer le thème d’analyse n°12 : « Situation socioéconomique des personnes âgées », le BUCREP vise à mettre à  la disposition du  Gouvernement et de la communauté nationale et internationale, des indicateurs pertinents sur les caractéristiques  sociodémographiques et économiques et les conditions de vie des personnes âgées ainsi que sur la solidarité intergénérationnelle et familiale. Ce thème répond aux OMD 1, OMD 7 et OMD 8.5.4.- Situation socioéconomique des personnes vivant avec un handicap

A travers le thème d’analyse n°13 : « Situation socioéconomique des personnes vivant avec un handicap » le BUCREP se propose de mettre à la disposition du Gouvernement et de la communauté nationale et internationale, des données pertinentes leur permettant d’avoir un éclairage assez complet sur les caractéristiques démographiques et économiques de cette couche de la population et sur leurs conditions de vie. Cette analyse mettra en relief  les désavantages sociaux, économiques et environnementaux auxquels doivent faire face les personnes vivant avec un  handicap. Ce thème d’analyse répond aux OMD 1, OMD 2, OMD 3, OMD 4 et OMD 5.

A partir des résultats de toutes ces analyses thématiques, le BUCREP réunira un groupe de travail multidisciplinaire pour valider le rapport sur la situation démographique nationale incluant l’analyse des tendances démographiques passées et des hypothèses plausibles d’évolution future des phénomènes démographiques (fécondité, mortalité et migrations). Sur la base des recommandations du groupe de travail, des projections démographiques nationales et régionales et de perspectives dérivées (éducation et santé), seront élaborées par le BUCREP, en utilisant entre autres méthodes, la méthode des composantes.

Planning de publication des résultats du 3ème RGPH

La publication des résultats du 3ème RGPH(Recensement Général de la Population et de l'Habitat) est la phase de grande visibilité de cette vaste opération nationale. A travers les résultats du séminaire de consensus national sur les indicateurs et tenant compte des besoins multiformes en données de recensement exprimés par les différents utilisateurs nationaux et non nationaux, la Coordination Nationale du 3ème RGPH a mis au point un plan de publication de tous les résultats définitifs, articulé en 6 volumes comprenant chacun plusieurs tomes. Il est envisagé en outre l’édition des tracts, des dépliants, des plaquettes et des planches, pour la dissémination à très grande échelle dans les régions, les départements et les arrondissements, des résultats du 3ème RGPH qui intéressent le plus le grand public et ceux qui sont au centre des questions de population, développement et réduction de la pauvreté au Cameroun.  Les 6 volumes s’articulent en tome.


Le volume I : « Rapport Général du Recensement » a pour but de rendre compte de la manière dont les différentes procédures (administratives, financières et techniques) du recensement ont été définies puis mises en œuvre pour aboutir aux résultats obtenus. Ce volume I est articulé en 7 tomes comme suit :

  • Tome 1 : Méthodologie générale ;
  • Tome 2 : Rapport général du dénombrement ;
  • Tome 3 : Rapport de la vérification et du codage des données ;
  • Tome 4 : Rapport de la saisie des données ;
  • Tome 5 : Rapport de la cartographie censitaire ;
  • Tome 6 : Rapport de l’Enquête post censitaire de couverture (EPC) ;
  • Tome 7 : Rapport administratif et financier.

Le volume II : « Analyse thématique » est relatif aux informations tirées des analyses thématiques approfondies des résultats du recensement, lesquelles permettent d’avoir un meilleur éclairage sur la situation sociodémographique du pays et sur des aspects importants des interrelations entre population et développement au Cameroun. Ces informations sont classées par sujet de préoccupation nationale. Ce volume II est articulé comme suit, en 14 tomes :

  • Tome 1 :   Etat et structures de la population ;
  • Tome 2 :   Scolarisation, instruction, alphabétisation ;
  • Tome 3 :   Activités économiques de la population ;
  • Tome 4 :   Caractéristiques sociodémographiques des ménages ordinaires ;
  • Tome 5 :   Caractéristiques de l’habitat et cadre de vie des populations ;
  • Tome 6 :   Etat matrimonial et Nuptialité ;
  • Tome 7 :   Natalité et fécondité ;
  • Tome 8 :   Mortalité ;
  • Tome 9 :   Mouvements migratoires ;
  • Tome 10 : Situation sociale et économique des enfants et des jeunes ;
  • Tome 11 : Situation socioéconomique des femmes ;
  • Tome 12 : Situation socioéconomique des personnes âgées ;
  • Tome 13 : Situation socioéconomique des personnes vivant avec un handicap ;
  • Tome 14 : Analyse de la pauvreté des ménages ordinaires à partir des données de recensement.

Le volume III : « Situation démographique nationale » présente tous les principaux résultats du 3ème RGPH ainsi que les résultats des perspectives démographiques du Cameroun qui seront élaborées à la suite de l’analyse des résultats du 3è RGPH. Ce volume III est articulé en 4 tomes auxquels il faut ajouter des dépliants, des plaquettes et des affiches de présentation des résultats, comme suit :

  • Tome 1 : Synthèse des principaux résultats du 3ème RGPH;
  • Tome 2 : Indicateurs sociodémographiques du Cameroun en 2005 ;
  • Tome 3 : Projections démographiques du Cameroun ;
  • Tome 4 : Atlas des résultats du 3ième RGPH ;
  • Dépliants, tracts, plaquettes et affiches de présentation sommaire des principaux résultats du 3ème RGPH.

Le volume IV : « Données statistiques » est un recueil des tableaux statistiques des résultats du 3ème RGPH. Ce volume IV est articulé comme suit en 7 tomes :

  • Tome 1 : Etat de la population ;
  • Tome 2 : Alphabétisation et Fréquentation scolaire ;
  • Tome 3 : Activités économiques de la population ;
  • Tome 4 : Mouvements naturels de la population ;
  • Tome 5 : Mouvements migratoires ;
  • Tome 6 : Ménages et habitat ;
  • Tome 7 : Répertoire actualisé des localités du Cameroun.

Le volume V : « Etudes monographiques régionales » est consacré aux résultats des analyses sociodémographiques de chacune des 10 Régions qui forment le Cameroun. Ce volume V est articulé comme suit en 10 tomes :

  • Tome 1:   ADAMAOUA;
  • Tome 2:   CENTRE;
  • Tome 3:   EST;
  • Tome 4:   EXTREME-NORD ;
  • Tome 5:    LITTORAL;
  • Tome 6:    NORD;
  • Tome 7:    NORD-OUEST ;
  • Tome 8:    OUEST ;
  • Tome 9 :   SUD ;
  • Tome 10 : SUD-OUEST.

Le volume VI : « Etudes sociodémographiques urbaines » est consacré aux résultats des analyses sociodémographiques des grandes villes (chef-lieu de région ou ville de plus de 100 000 habitants). Ce volume VI est articulé comme suit en 12 tomes :

  • Tome 1:   BAMENDA;
  • Tome 2:   BAFOUSSAM;
  • §  Tome 3:   BERTOUA;
  • §  Tome 4:   BUEA;
  • §  Tome 5:   EBOLOWA;
  • §  Tome 6:   GAROUA;
  • §  Tome 7:   DOUALA;
  • §  Tome 8:   KUMBA;
  • §  Tome 9:   MAROUA;
  • §  Tome 10: NKONGSAMBA;
  • §  Tome 11: NGAOUNDERE ;
  • §  Tome 12: YAOUNDE.

La satisfaction de la demande des utilisateurs nationaux et non nationaux en données démographiques et sociales tirées de l’exploitation et de l’analyse approfondie des résultats définitifs du 3ème RGPH se fera à travers les supports de publication de type traditionnel.

En plus des publications décrites ci-dessus, les données statistiques de base par arrondissement, département, région et pour l’ensemble du Cameroun, seront éditées et gravées sur 14 CD Rom, en raison d’un CD-ROM par région et 4 CD-ROM pour l’ensemble du Cameroun. Il est prévu de produire en 2.000 exemplaires, chacun des 4 CD ROM produits pour le Cameroun et en 250 exemplaires, chaque CD-ROM régional. Il convient aussi d’indiquer que tous ces résultats seront postés sur le site WEB du BUCREP qui sera pleinement mis à contribution pour une plus large diffusion des résultats du 3ème RGPH.

A travers la mise en œuvre de cette stratégie de communication, la Coordination Nationale du 3ème RGPH vise les objectifs suivants :

-          la promotion d’une information fiable et utile ;

-          l’assurance d’une meilleure utilisation et distribution des produits finaux du 3ème RGPH ;

-          la satisfaction de la demande des utilisateurs en informations sociodémographiques fiables.

A partir de toutes les données statistiques collectées, le BUCREP a mené des analyses thématiques approfondies qui produit des indicateurs sociaux, pertinents pour le suivi des progrès accomplis dans l’atteinte des objectifs de la stratégie nationale de réduction de la pauvreté, notamment celle pour la croissance et l’emploi et des programmes sectoriels sous-jacents, et des engagements internationaux auxquels le Cameroun adhère. Sur la base des statistiques et des indicateurs qui ont été élaborés à partir des résultats définitifs du 3ème RGPH, il a été développé des analyses thématiques concernant les 14 thèmes d’analyse définis. Ces thèmes d’analyse sont : 1) Etat et Structures de la population ; 2) Scolarisation, Instruction, Alphabétisation ; 3) Activités économiques de la population ; 4) Caractéristiques démographiques et socioéconomiques des ménages ordinaires ;  5) Caractéristiques de l’habitat et cadre de vie des populations ; 6) Etat matrimonial et Nuptialité ; 7) Natalité et Fécondité ; 8) Mortalité ; 9) Mouvements migratoires; 10) Situation sociale et économique des enfants et des jeunes ;  11) Situation socioéconomique des femmes ; 12) Situation socioéconomique des personnes âgées ; 13) Situation socioéconomiques des personnes vivant avec un handicap ; 14) : Analyse de la pauvreté des ménages ordinaires à partir des données de recensement.

Principales phases

Principales phases du 3ème Recensement général de la Population et de l'Habitat

La phase pré-censitaire

Après avoir élaboré toute la documentation technique du recensement, il s’est tenu une réunion avec les utilisateurs des données à collecter, afin de compléter la liste des variables du questionnaire.

Les travaux cartographiques du 3ème RGPH avaient pour objectif principal de produire les cartes requises pour l’organisation du dénombrement et la collecte des données. Dans le même temps, ces travaux ont permis de collecter des informations socioéconomiques relatives aux villages et aux quartiers de ville. Il faudrait mentionner qu’un outil nouveau, le GPS est venu faciliter les travaux. En effet, toutes les localités du Cameroun ainsi que les voies de communication et les habitations ont été géo référencées.

Comparativement aux travaux cartographiques effectués au cours des 1er et 2ème RGPH, les innovations majeures ont consisté en l’utilisation des récepteurs GPS et celle des logiciels de systèmes d’informations géographiques, MapInfo et ArcView.

Le recensement pilote est une simulation à petite échelle permettant de tester les différents aspects du dénombrement. Il s’est déroulé du 17 Janvier au 2 février 2003.  Son objectif principal était d’évaluer par une série de tests, toutes les méthodes et procédures de travail choisies pour la réalisation du dénombrement. Il s’agit : de l’organisation générale, des aspects administratifs, de la formation du personnel, de la cartographie, de la sensibilisation, des questionnaires et autres documents techniques, de la mise en œuvre des méthodes et procédures de dénombrement et des techniques d’exploitation.

Parmi les activités préparatoires du 3ème RGPH, la sensibilisation de la population et des différentes instances intervenant dans l’organisation et l’exécution du recensement a été l’une des phases primordiales au cours de laquelle la population a été préparée à se faire recenser en donnant de bonnes réponses aux questions des agents recenseurs. Plusieurs activités ont été menées plusieurs mois avant ; elles ont été intensifiées à la veille de l’opération et se sont poursuivies pendant.

Avant d’amorcer la campagne médiatique de sensibilisation intense, la Coordination Nationale a signé des accords de collaboration avec une quarantaine de médias privés et communautaires

La phase censitaire

Suite à l’arrêté présidentiel n°483/ 2005, la journée du 11 Novembre 2005 a été déclarée fériée sur toute l’étendue du territoire camerounais en raison du démarrage effectif du dénombrement principal du 3ème RGPH. Cette phase s’est caractérisée par la mobilisation d’importants moyens pour l’inventaire des individus et de l’habitat. Sa réussite a été fortement tributaire de la méthodologie utilisée, des moyens mis en œuvre, de la qualité du personnel recruté et des problèmes rencontrés pendant le dénombrement.

Le dénombrement principal du Troisième Recensement Général de la Population et de l’Habitat (3ème RGPH) du Cameroun a été réalisé sur toute l’étendue du territoire national en novembre 2005. Les statistiques préliminaires issues de ce dénombrement ont été produites par unité administrative.

Les variables du questionnaire

Lors de l’élaboration des questionnaires d’un recensement, l’organe technique en charge de la réalisation de cette opération, associe généralement les utilisateurs nationaux. C’est ainsi que dans le cadre des activités préparatoires au 3ème RGPH,  une première réunion s’est tenue, en 1996, avec les principaux utilisateurs des données de recensement dans le but d’identifier leurs besoins. Une deuxième réunion a été organisée en  2002 dans le cadre des activités du Comité Technique, pour actualiser les besoins des utilisateurs nationaux et dégager des orientations claires pour l’élaboration du questionnaire. A l’issue de cette concertation,  les thèmes d’analyse, les populations cibles et le contenu des différents questionnaires ménage du 3è RGPH ont été définis. Par ailleurs, il a été retenu d’administrer cinq types de questionnaires lors de la collecte des données : i) le questionnaire ménage ordinaire ; ii) le questionnaire ménage collectif ; iii) le questionnaire ménage nomade ; iv) le questionnaire « Sans domicile fixe apparent ». Seules les variables du questionnaire  ménage ordinaire seront présentées par la suite.

Le tableau ci-après retrace l’évolution des variables prises en compte, d’un recensement à un autre au Cameroun. A l’analyse de ce tableau il ressort qu’entre 1976 et 2005, le nombre de variables retenues  dans le questionnaire ménage ordinaire a considérablement augmenté, passant de 43 en 1976 à 47 en 1987, puis à 79 en 2005.  Toutes les variables du recensement de 1976 ont été reconduites en 1987, parfois sous une autre formulation; de même toutes les variables de 1987 ont été prises en compte en 2005 et de nouvelles variables ont été introduites dans le questionnaire ménage pour tenir compte des besoins spécifiques exprimés par de nombreux utilisateurs nationaux.  En 2005, ces nouvelles variables sont : « causes de décès », « type d’emploi », « secteur d’emploi », l« connaissance du sida », « mode de transmission du SIDA », « décès dans le ménage après 3 mois de maladie incapacitante », « maladies chroniques/handicap », « principal motif de départ » et de toutes les variables relatives aux « décès survenus dans le ménage au cours des 12 derniers mois » et  aux « départs du Cameroun des 5 dernières années »

En fait, le nombre relativement élevé de variables du « questionnaire ménage ordinaire » du  3èmeRGPH se justifie par la nécessité d’intégrer les nouvelles préoccupations nationales, prenant en compte l’approche droits humains, discutées et validées dans le cadre de l’élaboration en 2002-2003 du Document de Stratégie de Réduction de la Pauvreté (DSRP). Face donc à une demande très forte et très variée des données sociodémographiques récentes exprimée par de nombreux utilisateurs nationaux, notamment les ministères sectoriels, la Coordination Nationale du 3ème RGPH n’a eu d’autres choix que de répondre au mieux, à toutes les sollicitations exprimées.

 

{edocs}pdf/Evolution_des_variables_des_questionnaires_menage_ordinaire_des_RGPH.pdf,750,600,link{/edocs}

 

Aussi, les données relatives aux variables communes aux 3 recensements sont comparables, dans la mesure où les concepts et définitions qui les concernent n’ont pas beaucoup varié. Cette situation offre en termes d’analyse, des perspectives intéressantes pour des comparaisons dans le temps en vue de l’étude des tendances d’évolution de certaines caractéristiques démographiques de la population.

La phase post-censitaire

Afin d'apprécier le degré d’exhaustivité du dénombrement de 2005 et de juger de la fiabilité de ces statistiques, il a été réalisé une enquête par sondage appelée enquête post-censitaire avant de communiquer les résultats officiels au Gouvernement. Ainsi, des missions de la Coordination Nationale du 3ème RGPH se sont déployées du 10 Novembre 2006 au 13 janvier 2007, dans les 10 provinces du pays et dans les villes de Yaoundé et Douala, en vue de l’exécution de l’enquête. Les termes de référence de ces missions se résumaient principalement  à : (i) la formation des agents enquêteurs et des superviseurs d'appoint; (ii) la conduite des  activités de sensibilisation ; (iii) la supervision de la collecte des données proprement dite dans les différentes strates et iv) la production les résultats préliminaires de l'enquête. Ceci a permis de présenter au Conseil National du Recensement, les résultats provisoires au mois de mars 2008

L’exploitation des données consiste essentiellement aux travaux de contrôle des documents, de codification des différents questionnaires (questionnaire ménage et questionnaire localité), à la saisie informatique des données recueillies, à leur traitement et à leur tabulation.

Après toutes les procédures de contrôle il s’est tenu un séminaire de validation des résultats définitifs du 3ème RGPH regroupant des représentants des institutions et organismes suivants : MINEPAT, INS, IFORD, ISSEA et BUCREEP avec l’appui du Conseiller Technique Principal de l’UNFPA. Ce séminaire a abouti à la validation du plan de publication des résultats définitifs du 3ème RGPH.

 

Libellé des variables retenues  dans les questionnaires ménages ordinaires du recensement

RGPH

1976

1987

2005

1

IDENTIFICATION DU MENAGE

10

9

10

 

Province

X

X

X

 

Département

X

X

X

 

Arrondissement/District

X

X

X

 

Canton/Ville

X

X

X

 

Village/Quartier de ville

X

X

X

 

Localité/Bloc

X

X

X

 

Numéro de  zone de dénombrement (ZD)

X

X

X

 

Numéro de la structure

X

X

X

 

Numéro du ménage

X

X

X

 

Nombre de noyaux familiaux

X

 

 

 

Type de ménage

 

 

X

Présentation

Nature
Recensement démographique.


Pour répondre à une préoccupation constante de doter le Cameroun d’un capital humain de qualité sur toute l’étendue du territoire national en adéquation avec les ressources disponibles et accessibles, le Gouvernement s’est engagé à mettre en œuvre des politiques et stratégies de réduction de la pauvreté dont l’objectif ultime est le développement social.
La politique de réduction de la pauvreté mise en œuvre par le Gouvernement, qui est tout à fait compatible avec les OMD auxquels il adhère pleinement vise une amélioration durable et effective du niveau de vie des populations.
L’objectif général du 3ème RGPH est de contribuer au développement et à la réduction de la pauvreté au Cameroun, notamment à travers :
1.    l’amélioration de la connaissance de la situation démographique et sociale du pays et des interrelations entre population et développement, à travers les statistiques, les indicateurs et les analyses thématiques approfondies qui en seront issus ;
2.    l’utilisation de ces résultats dans la conception, la formulation, la mise en œuvre et l’évaluation des stratégies politiques, programmes nationaux et sectoriels développés par le Gouvernement dans le cadre de la stratégie de réduction de la pauvreté au Cameroun, la bonne gouvernance et la décentralisation, et aussi dans les programmes de recherche et d’enseignement.
Le BUCREP va fournir, au Gouvernement et aux partenaires au développement, multilatéraux et bilatéraux, qui l’appuient dans ses efforts de réduction de la pauvreté, des données démographiques et sociales actualisées et très variées sur la population et les ménages vivant au Cameroun à travers la production et la publication des résultats définitifs du 3ème RGPH.
Le Conseil National est l’organe suprême du 3ème RGPH, il fixe l’orientation, veille à la coordination et au contrôle des opérations. Il est composé de Ministres, des Gouverneurs de régions et de personnalités de la Société Civile. Il est présidé par le Ministre de l’Economie de la Planification et de l’Aménagement du Territoire (MINEPAT).
Le Comité Technique s’assure du bon déroulement des opérations. Il exécute les décisions du Conseil National, valide les documents techniques et prépare toutes les questions à soumettre au Conseil National. Il est présidé par le Secrétaire Général du Ministère de l’Economie de la Planification et de l’Aménagement du Territoire
La Coordination Nationale conduit les opérations du recensement sur l’ensemble du territoire national. Elle est assurée par le Bureau Central des Recensements et des Etudes de Population (BUCREP).

Pour la réalisation du 3ème RGPH il a été mobilisés, des ressources issus du Budget d’Investissement Public de l’Etat, des ressources de la communauté financière internationale à travers les fonds PPTE et certains partenaires au développement au rang desquels le Fonds des Nations Unies pour la Population (UNFPA) principalement et le Fonds des Nations Unies pour l’Enfance (UNICEF).
Il convient de noter, à propos du financement du 3ème RGPH, que les spécialistes des questions de recensement en Afrique soulignent à grands traits que c’est la première fois qu’un Etat africain finance un recensement à plus de 80% sur fonds propres.

Pour les besoins du dénombrement, la Coordination Nationale a enrôlé les catégories de personnel suivantes, non compris les membres des équipes de supervision générale du BUCREP, du MINEPAT et de l’UNFPA : 10 coordonnateurs régionaux des Délégués du MINEPAT ;
  •     10 coordonnateurs techniques régionaux, cadres du BUCREP ;
  •     58 superviseurs départementaux, Délégués départementaux du MINEPAT ;
  •     30 superviseurs techniques départementaux, cadres du BUCREP ;
  •     435 contrôleurs (Arrondissements/Districts) ;
  •     5 671 chefs d’équipes ;
  •     17 331 agents recenseurs ;
  •     77 chauffeurs.
Soit 23.000 agents recenseurs et chefs d’équipes pendant le dénombrement. Mais au total, environ 40 000 personnes, en majorité des étudiants, ont participés de façon directe au recensement depuis 2001.

Au niveau de la logistique, notamment le matériel roulant, la Coordination Nationale a bénéficié des équipements suivants :
  •     330 motos ;
  •     1200 vélos ;
  •     77 véhicules pour l’encadrement des équipes sur le terrain.
Il convient de noter, qu’à ce stade, l’UNFPA a mis à la disposition du BUCREP 16 véhicules pour faciliter la supervision des travaux sur le terrain. A ce matériel roulant, il faut ajouter une vingtaine de camions loués pour l’acheminement du matériel de dénombrement dans les chefs-lieux de département, la location des wagons pour le transport du matériel dans la partie septentrionale, la location des « sea trucks » ou « zodiacs », des pirogues pour réaliser le dénombrement dans les zones insulaires ou lacustres. Le cargo militaire du Ministère de la Défense a été également mis à contribution à travers 5 rotations pour ramener les questionnaires des provinces septentrionales au niveau central. Dans certaines zones, le seul moyen de transport était la marche à pied. Dans certains cas, il a été fait appel aux autorités administratives et aux chefs traditionnels, et dans d’autres cas, au transport en commun à titre payant pour le déplacement des agents.

Le projet a bénéficié entre autres de l’expertise de 5 experts internationaux commis par l’UNFPA :
  • un Expert en cartographie numérique (Système d’Information Géographique) qui a dispensé aux cadres de la Coordination Nationale une formation en MapInfo du 5 au 15 août 2002.
  • un expert en évaluation des projets qui, au cours d’un séminaire tenu du 5 au 6 mars 2003, a outillé les cadres de la Coordination Nationale en méthodes et techniques de formation du personnel de terrain des recensements.
  • un Conseiller régional en exploitation des données de recensement qui a apporté au Comité Technique du 3ème RGPH, son expertise en matière d'organisation du travail et des dispositions à prendre pour mener à bon terme l'exploitation des données, ceci, au cours de la session du comité ad hoc du 28 mai au 6 juin 2005.
  • un consultant international en traitement de données…
  • un Consultant international en traitement des données qui a formé les cadres à la tabulation et appuyé la production des tableaux statistiques de base en juillet-aout 2009 ;
  • un Conseiller Technique Principal de l’UNFPA qui, depuis juin 2005, participe activement au bon déroulement des différentes activités du 3ème RGPH.
L’UNFPA apporte également un appui matériel, logistique et financier déterminant pour la réalisation, la qualité et la fiabilité des données du 3ème RGPH.

 

Newsletter

Visitors

Today
This week
All
313
17367
765690

Contact

  • BUCREP
  • PO BOX 12932 Yaounde-Cameroon
  • Email: contact@bucrep.cm
  • Phone: (237) 222 20 30 71

Write us

.